Toutou linux : modifier JWM

Publié le par zorgue

Pour modifier JWM (Joe's windows manager), comme par exemple le menu, il faut ouvrir une console et entrer dedans :

cd $HOME/.jwmrc $HOME/.jwmrc.bak   
= >pour sauvegarder au cas ou

puis

cd geany $HOME/.jwmrc     = > pour ouvrir le fichier dans l'éditeur de texte Geany

Attention à ne rien casser ;-)


Créer son propre style pour  JWM

Créer son style graphique avec JWM est relativement facile et se fait rapidement, les balises sont claires et les attributs possibles sont donnés dans les commentaires. Lors de l'élaboration de votre travail, vous pouvez voir vos modification au fur et à mesure en redémarrant le gestionnaire de fenêtres via le menu ou la commande : jwm -restart. Dans le fichier de configuration les balises de styles débutent après la ligne de commentaires : <!-- Visual Styles -->. Pour commencer voici une petite liste des balises de styles principales avec une courte description :  


• Background gére le fond d'écran. Ce tag supporte les attributs : solid, gradient, image ou tile, permettant respectivement d'utiliser une couleur solide, de créer un dégradé, d'afficher une image redimensinnée ou en mode tuile.

• BorderStyle contrôle le style de la bordure des fenêtres

• TrayStyle contrôle une barre des tâches. Vous pouvez en mettre plusieurs (en haut et en bas par exemple). La barre des tâches peut, entre autre, être cachée automatiquement ou ne remplir qu'une partie de l'écran via l'attribut width.

• TaskListStyle contrôle le style de la liste des fenêtres ouvertes sur le bureau courant.

• PagerStyle contrôle le pager affichant les différents bureaux virtuels (quatre par défaut).

• MenuStyle définit le style du menu.

• Les icônes sont définies par le tag IconPath, vous pouvez facilement utiliser vos icônes personnelles en spécifiant le chemin complet vers le répertoire qui les contient. A noter que vous pouvez spécifier plus d'un chemin, si vous voulez par exemple utiliser vos images et celles du système contenues dans : /usr/share/pixmaps et /usr/share/icons.


Les couleurs peuvent être définies avec leur nom ou leur numéro RGB, tel que : #3A4956. Pour utiliser de belles couleurs en mode dégradé (gradient), vous devez spécifier deux couleurs séparées par deux points, exemple : #6C0023:#3E1220. Vous pouvez aussi changer les polices et leurs tailles en utilisant la balise : Font. Il y a encore quelques petites choses que vous pouvez modifier pour personnaliser votre bureau, telles que le format de l'horloge ou le nom du bouton et son icône. Avant de redémarrer JWM avec votre nouveau fichier de configuration, vous pouvez vérifier sa syntaxe en utilisant la commande : jwm-p. Pour aller plus loin, le manuel officiel décrit tous les tags, les options possibles et les attributs valides. Vous pouvez le consulter en ligne sur le site web de JWM.
 (extrait de cette page)
 



Commenter cet article